Midjourney vs DALL-E

Juin 23
Super Bowl 2023
Juin 23

Depuis l’émergence de l’intelligence artificielle, de nombreuses avancées technologiques ont été développées dans le domaine de la génération d’images. Deux des générateurs d’images les plus révolutionnaires et populaires sont Midjourney et DALL-E.

Il s’agit de deux outils phares de la génération d’images par intelligence artificielle, même s’ils ne sont pas les seuls. 

Le premier, DALL E, développé par OpenAI, est apparu en janvier 2021 pour sa première version, tandis que Midjourney, issu d’un laboratoire de recherche indépendant, a été dévoilé dans sa V1 en janvier 2022. 

Ces deux systèmes utilisent des modèles d’apprentissage profond pour créer des images à partir de descriptions textuelles.

Mais qu’est-ce qui différencie ces deux outils ?

Midjourney a une approche basée sur la traduction texte-image. Il utilise un réseau pour traduire des descriptions textuelles en images réalistes. Le modèle de Midjourney est formé à partir d’un vaste ensemble de données d’apprentissage, ce qui lui permet de comprendre et de générer des images cohérentes avec les détails spécifiés dans la description. Il excelle dans la création d’images réalistes et de haute qualité, en se concentrant sur les détails visuels.

Tandis que l’approche de DALL-E est basée sur la génération d’images à partir de l’imagination. Ce modèle repousse les limites de la génération d’images en permettant au modèle d’imaginer et de créer des images entièrement nouvelles. De plus, contrairement à Midjourney, DALL-E ne se limite pas à la traduction texte-image. Au lieu de cela, il va générer des images en combinant différentes caractéristiques visuelles et conceptuelles pour produire des résultats surprenants et parfois fantaisistes. 

Les deux générateurs se distinguent par leur capacité à générer des images réalistes et détaillées, ce qui en fait un outil précieux dans des domaines tels que le design de produits et l’architecture. Ces outils peuvent permettre de réaliser des concepts et d’ainsi les visualiser avant leur réalisation physique, ce qui permet de gagner du temps et des ressources.

Quel résultat obtenons-nous, lorsque l’on tape la même requête sur les 2. Par exemple, ici, il a était demandé aux générateurs de créer une image de “membres d’un groupe de hip hop posant dans la rue, dans un style pixel art 16 bits

Voici les 4 propositions de DALL-E

Et voici les résultats sur MidJourney

La génération d’images avec DALL-E passe par l’achat de crédits. Chaque requête entré coûte un crédit. L’offre proposée par OpenAI est de 15 $ pour 115 crédits. 

Midjourney propose plusieurs offres tarifaires qui ne comprennent pas un nombre précis de crédits pour la génération comme le fait DALL-E. Ici, le plan de base coûte 12$ par mois et donne droit à environ 200 générations d’images. L’offre intermédiaire est à 36$/ et l’offre pro est à 72$/mois et permet d’obtenir des “heures de génération”.

De par sa précision et son contrôle Midjourney est le générateur d’images le plus intéressant pour le quotidien des métiers du digital et de la tech. Cependant, il est évident que DALL-E va chercher à attirer de plus en plus les utilisateurs. 

La guerre entre les deux générateurs n’en est donc qu’à ses débuts.

Si vous souhaitez obtenir d’autres conseils ou un accompagnement, n’hésitez pas à nous contacter à contact@kazamprod.com.