ClubHouse – le début de la fin ?

Avr 21
Avr 21

Il y a un peu plus d’un an, cette application a vu le jour et s’est rapidement imposée comme application de référence pour l’audio numérique. Notamment grâce à Elon Musk, qui l’a utilisé, invitant même le président Russe à le rejoindre sur la plateforme. 

Disponible uniquement sur iPhone et accessible par un lien de parrainage, Clubhouse limite strictement le nombre d’utilisateurs possible. Elle permet de créer des salles numériques thématiques afin de discuter avec différentes personnes. Et seulement en audio.

Chaque personne peut demander la parole en cliquant sur « Lever la main », les administrateurs vous font alors monter sur scène. Les salles sont classées par catégories.

En un an, Clubhouse a rassemblé 13 millions d’utilisateurs dans le monde.

L’application est déjà copiée par ses concurrents. On avait vu ce phénomène avec les Stories et les vidéos courtes types Réels. Mais là, c’est encore plus rapide ! En quelques semaines, la plupart des réseaux sociaux ont annoncé le lancement d’une fonctionnalité similaire à ClubHouse sur leur plateforme.

Malgré son succès fulgurant, certains se posent déjà la question de son modèle. En effet, le pic de téléchargement a été atteint mi-février et ne cesse de baisser depuis.

Les raisons ? Certains parlent de son aspect trop restrictif, sa cible restant aujourd’hui cantonnée sur “le petit monde de la tech”. D’autres remettent en cause l’ADN même de l’application : en effet, l’impossibilité à date d’enregistrer les différents échanges qui, quand bien même seraient intégrés à terme, pourrait tuer son aspect fun et spontané qui rend Clubhouse intéressant. 

Mais dans ce cas là, les utilisateurs vont-ils continuer à se rendre sur ClubHouse ou l’utiliseront-ils comme une fonctionnalité intégrée dans un réseau social ? On est impatient de le voir !